Appel à candidatures: postes d’agents gestionnaires et techniques à l’ISEP de Richard Toll

L’Institut supérieur d’Enseignement Professionnel (ISEP) de Richard Toll lance un appel à candidatures pour le recrutement d’agents gestionnaires et techniques pour les postes suivants :

  • Responsable des Services Administratifs
  • Assistante de la Direction des Etudes, chargée de la scolarité et du suivi des apprenants
  • Chauffeur

A/ Missions :

L’agent participe à la réalisation des objectifs généraux fixés par le supérieur hiérarchique de son secteur d’activités en assurant le fonctionnement optimum d’une ou plusieurs équipe(s) opérationnelle(s). Dans ce cadre, sous la supervision de son supérieur hiérarchique, il (elle) :

  • détermine les objectifs opérationnels de son secteur d’activités ;
  • organise, gère les moyens et évalue la performance de son secteur d’activités ;
  • anime son (ou ses) équipe(s) et manage les personnes qui la (ou les) composent ;
  • met en œuvre des démarches de résolution de problèmes pour optimiser l’action de son secteur d’activités ;
  • participe, en tant que personne ressource, à des projets ou missions spécifiques de l’institut.

B/ Qualification et profil du candidat :

Télécharger le profil des agents administratifs, de gestion et de services

C/ Dossier de candidature :

La Directrice de l’ISEP de Richard Toll invite les candidat(e)s éligibles à lui soumettre un dossier constitué des pièces suivantes :

  • Une demande adressée à la Directrice,
  • Un curriculum vitae (CV) avec la photo d’identité intégrée,
  • Les pièces justificatives des expériences professionnelles,
  • Une photocopie des diplômes obtenus,
  • Une photocopie de la carte nationale d’identité,
  • Un casier judiciaire datant de moins de 03 mois,
  • Un certificat de visite et de contre-visite médicale.

D/ Dépôt du dossier de candidature 

Le dossier complet numérisé doit parvenir à l’adresse électronique direction@iseprichardtoll.sn avec une copie à isep@iseprichardtoll.sn au plus tard le Lundi  23 décembre 2019 à 17H00. Le message électronique devra explicitement mentionner en « objet » le contenu ci-après : Nom-prénom : candidature à un poste de ………. (Préciser le poste).

Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront invité(e)s à participer à un entretien. Les documents originaux seront réclamés lors de cet entretien.

 

Appel à candidatures pour le recrutement d’enseignants-formateurs

L’Institut supérieur d’Enseignement Professionnel (ISEP) de Richard Toll lance un appel à candidatures pour le recrutement d’enseignants-formateurs spécialistes dans un des domaines ci-dessous et aptes à intervenir dans une démarche pédagogique de type approche par compétences – APC.

    • Agriculture
    • Elevage
    • Agroalimentaire
    • Agroéquipements
    • Génie Mécanique, Electromécanique
    • Génie Industriel et Maintenance
    • Hydraulique rurale, Irrigation

A/ Missions :

    • Dispenser des enseignements-apprentissages (théoriques et pratiques) selon l’approche par compétences (APC),
    • Accompagner les apprenants lors des sorties et visites dans les milieux professionnels,
    • Encadrer et /ou tutorer des apprenants,
    • Participer à l’encadrement des apprenants en alternance institut – milieux professionnels,
    • Appuyer le service chargé de la recherche de postes de stage et de l’insertion,
    • Participer à la gestion administrative de la filière de formation,
    • Participer à la vie active de l’Institut.

B/ Qualification et profil du candidat :

    • Etre titulaire d’un diplôme de niveau au moins égal à Bac + 4, ou tout autre titre admis en équivalence,  dans les domaines listées, avec une spécialisation à orientation professionnelle,
    • Avoir une expérience professionnelle avérée d’au moins trois ans dans le domaine,
    • Avoir une expérience dans le domaine de l’enseignement et si possible avec la méthodologie de l’approche par les compétences (APC).

C/ Dossier de candidature :

La Directrice de l’ISEP de Richard Toll invite les candidat(e)s éligibles à lui soumettre un dossier constitué des pièces suivantes :

    • Une demande manuscrite adressée à la Directrice,
    • Un curriculum vitae (CV) avec la photo d’identité intégrée,
    • Les pièces justificatives des expériences professionnelles,
    • Une photocopie des diplômes obtenus,
    • Une photocopie de la carte nationale d’identité,
    • Un casier judiciaire datant de moins de 03 mois,
    • Un certificat de visite et de contre-visite médicale.

D/ Dépôt du dossier de candidature 

Le dossier complet numérisé doit parvenir à l’adresse électronique  direction@iseprichardtoll.sn avec une copie à isep@iseprichardtoll.sn  au plus tard le Mardi  26 Novembre 2019 à 17H00.

 Le message électronique devra explicitement mentionner en « objet » le contenu ci-après :

Nom-prénom : candidature à un poste d’enseignant-formateur et préciser la filière.

Les compétences liées à chaque poste sont disponibles au niveau du site www.iseprichardtoll.sn

Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront invité(e)s à participer à un entretien. Les documents originaux seront réclamés lors de cet entretien.

Fait à Richard Toll le  11 novembre 2019

 

le RISEP et l’EPT signent des accords-cadres avec l’assemblée des directeurs d’IUT de France et l’école nationale d’ingénieurs de Tunis

En marge de la rencontre de la CITEF, conférence internationale des formations d’ingénieurs, au Sénégal, deux conventions ont été signées entre le réseau des ISEP, l’assemblée des directeurs d’IUT de France d’une part, l’Ecole Polytechnique de Thiès et l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis d’autre part.

Le premier accord-cadre a été signé par le Pr Fadel Niang et Stéphane Lauwick vice -président de l’assemblée des directeurs d’IUT de France.

Il s’agit de la concrétisation de plusieurs mois de collaboration entre les deux parties.

La seconde convention a été paraphée par le Pr Alassane Diène, directeur de l’EPT de Thiès et le Pr Hatem Zenzri. Ils ont tous les deux magnifié la convention qui va permettre de renforcer la coopération sud-sud en matière de formation professionnelle.

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation qui présidait la cérémonie a magnifié les relations entre les systèmes d’enseignement et de formation entre le Sénégal, la France et la Tunisie.

Le président de la CITEF, Dominique Gentile, Ben Brahim Jemaiel, directeur régional Afrique de l’ouest de l’AUF et le Pr Oumar Sock, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences du Sénégal ont pris part à la rencontre.

Orientation des étudiants: Quatre Isep seront ouverts cette année

Après avoir annoncé l’orientation de tous les nouveaux bacheliers dans les universités publiques, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation vient d’annoncer l’ouverture de quatre nouveaux Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) dès cette année.

Quatre Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) ont été ouverts, informe la Direction générale de l’enseignement supérieur. Dans un communiqué rendu public, hier, il a été indiqué «qu’en plus de l’Isep de Thiès déjà opérationnel, ceux de Diamniadio, Matam, Bignona et Richard-Toll vont accueillir leurs premiers pensionnaires cette année». Selon ledit document, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a invité les bacheliers qui le souhaitent et qui désirent être orientés dans ces établissements à consulter la page «campusen/OffreIsep» pour se faire une idée sur les filières proposées par ces Isep, l’offre de formation, le régime et les conditions d’orientation.
Il a été aussi signalé que la plateforme Campusen sera ré-ouverte à nouveau le 10 octobre pour faciliter les opérations aux intéressés et cela même s’ils ont déjà ouvert un compte pour leur admission dans les universités publiques. Les titulaires du Brevet technique (Bt) suivront, eux, une autre procédure pour bénéficier de cette offre académique, a-t-on souligné dans le même texte.
Concernant les filières, il a été rappelé dans le site web du ministère de l’Enseignement supérieur que l’offre de service se fera en fonction des potentialités des zones d’implantation. Par exemple, l’Isep de Bignona a une orientation agro-forestière. Richard-Toll va miser sur les métiers du machinisme agricole, Matam sur les mines, entre autres exemples. Inauguré en mars 2015, l’Isep de Thiès forme des techniciens supérieurs dans des domaines tels que l’exploitation agricole, le conseil et l’entrepreneuriat agricole, les métiers des bâtiments et travaux publics, la maintenance des voies ferrées ainsi que le management du transport ferroviaire, entre autres.

Source : lesoleil

Vers un déploiement progressif des Isep dans toutes les régions

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation veut créer des Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) dans toutes les régions du pays, a affirmé le Pr Mouhamed Fadel Niang, coordonnateur du Réseau des Isep.

Promouvoir l’accès équitable des jeunes (filles et garçons) bacheliers du Sénégal à une formation supérieure qualifiante et favorable à leur insertion professionnelle. Selon le Pr Mouhamed Fadel Niang, tel est l’un des objectifs socio-économiques des Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep). Celui-ci est le directeur de l’Isep de Thiès et coordonnateur du Réseau des Isep du Sénégal. Il affirme que ces établissements, placés sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, sont en adéquation entre la formation et l’emploi. « Au Sénégal, il a été constaté une faiblesse remarquable des effectifs d’apprenants dans les filières professionnelles technologiques et un déséquilibre dans les niveaux de formation. C’est la raison pour laquelle le président de la République, Macky Sall, à travers sa directive du 14 août 2013, a demandé de réorienter le système d’enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes », renseigne M. Niang. Selon lui, cette directive s’est traduite, entre autres, par le projet de déploiement progressif, dans toutes les régions du Sénégal, des Isep. Le ministère de l’Enseignement supérieur est en train d’œuvrer dans cette dynamique, souligne-t-il. Poursuivant, il fait remarquer qu’« il s’agit également de faire en sorte que ces structures de formation qualifiante constituent un levier de croissance économique et de développement socioculturel au Sénégal ». D’après le coordonnateur du Réseau des Isep du Sénégal, les programmes sont centrés sur le développement de compétences devant satisfaire les besoins du marché du travail et intégrant les nouvelles problématiques sociales.
« La maquette pédagogique assure une bonne intégration de la formation générale et de la formation aux métiers tout en promouvant la culture entrepreneuriale », soutient-il. Il estime que chaque sortant des Isep acquiert des compétences spécifiques à un métier (70 %), des compétences transversales (20 %) et des compétences connexes (10 %) lui permettant de travailler et d’évoluer dans un large éventail d’activités complexes et dans des contextes variés.
«Le projet pédagogique de tous les Isep s’appuie sur l’Approche par les compétences (Apc) et débouche sur le Diplôme supérieur d’enseignement professionnel (Disep) de niveau Bac+2, avec une alternance étude-lieu professionnel », précise-t-il.
Concernant les nouvelles créations, le directeur général de l’Enseignement supérieur, Amadou Abdoul Sow, indique que l’Isep de Bignona, dont l’ouverture est prévue cette année, sera centré sur les métiers de l’agriculture, de l’irrigation et de l’artisanat. Il s’intéressera aussi aux métiers verts et au développement durable, ajoute-t-il. Pour Diamniadio, il s’agira plutôt d’une formation sur les Tic et les métiers de l’automobile.
L’Isep de Matam, quant à lui, sera spécialisé dans les mines, l’agriculture, l’agroalimentaire, l’élevage, l’artisanat. A Richard-Toll, il y a aura les métiers de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’aquaculture et de l’agroalimentaire. L’irrigation, le machinisme agricole, le tourisme ne seront pas en reste.

Source : Le Soleil