Regards croisés sur l’examen de certification à l’ISEP-RT, session 2023 : un bilan positif

Les 16, 17 et 18 janvier 2024, l’ISEP-RT a organisé l’examen de certification de sa 3ème promotion d’apprenants dans les huit métiers suivants :

  • Production agricole (PA)
  • Production horticole (PH)
  • Irrigation et gestion de l’eau (IGE)
  • Maintenance des agroéquipements (MAGE)
  • Transformation et conservation des produits agricoles et agroalimentaires (TCPA)
  • Logistique et distribution des produits agricoles et agroalimentaires (LDPA)
  • Production de viande et lait (PVL)
  • Production avicole (PAV)

Sous la présidence du Directeur général de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS), M. Guillaume RANSON, et la vice-présidence de l’Inspecteur de spécialité en maintenance véhicules moteurs (MVM) Alioune Badara DIOP, ces certifications ont été conduites par des jurys mixtes, composés majoritairement de professionnels.

Sur 254 candidats, 252 ont validé leur Diplôme supérieur d’enseignement professionnel (DiSEP), soit un taux de réussite de 99,21 %.

Cette session 2023 a été marquée par un fort taux de participation et de réussite des filles. En effet, 117 candidates ont subi et validé les examens de certification, et parmi elles, six (6) sont sorties majors.

De l’avis de M. Assane NDIAYE, Directeur des ressources humaines de la CSS, par ailleurs mandataire du DG, “tous les records sont battus cette année en termes d’effectifs de candidats, de ratio sexospécifique et d’admission”. Abordant le partenariat entre la CSS et l’ISEP-RT, il soutient considérer l’ISEP-RT comme un pourvoyeur de ressources humaines opérationnelles capables de répondre à leurs besoins. À l’en croire, les performances notées cette année sont un bon présage pour les recrutements futurs, notamment dans les filières agroéquipements et agriculture.

L’inspecteur de spécialité Alioune Badara Diop a affirmé que la pertinence des grilles d’évaluation élaborées, la composition des jurys et les situations réelles auxquelles les candidats ont été mis lors du déroulement des épreuves, témoignent de la crédibilité du diplôme délivré mais aussi de la mise en œuvre effective de l’approche par les compétences à l’ISEP-RT.

Pour la Directrice de l’ISEP-RT Professeur Awa NIANG, la démarche inclusive qui  consiste à impliquer dans l’organisation des certifications, les acteurs du monde socio-professionnels tels que la CSS, la Laiterie du Berger (LDB), le centre d’impulsion et de modernisation de l’élevage CIMEL) de Makhana, et le service départemental de l’élevage entre autres, révèle la volonté de revêtir d’un cachet professionnel les diplômes délivrés par l’institut.

Elle a également magnifié le déroulement des épreuves de la certification en agroéquipements dans l’enceinte de la CSS avec l’utilisation de leurs engins et équipements agricoles. Selon elle, l’accompagnement constant de cette entreprise pour la mise en œuvre de l’alternance institut/entreprise ainsi que l’implication de son personnel dans le processus de formation est la preuve parfaite du dynamisme du partenariat entre les deux structures. Dans la foulée, elle a bien apprécié la contribution déterminante des autres partenaires de l’écosystème de l’ISEP-RT pour l’exécution de ses missions.

Très satisfaite des résultats, et notamment des performances des filles, Madame la Directrice s’est félicitée de la détermination avec laquelle ces dernières ont suivi leur formation dans des métiers parfois considérés comme “masculins”. Tout en manifestant sa satisfaction en tant que femme, elle fait savoir que cette prouesse des filles traduit la dimension particulière que l’ISEP-RT accorde à la promotion du concept « genre et inclusion sociale ». Elle a enfin remercié tous les acteurs qui ont contribué à la réussite de la certification, avant de féliciter les nouveaux techniciens supérieurs.